Frédéric Penelle

Bruxelles, Belgique

Présentation

Né en 1973, Frédéric Penelle est graveur. Il enseigne la lithographie à l’école des Arts d’Ixelles et la gravure à l’ENSAV la Cambre. Ancien étudiant de cette même école, il a été successivement encadreur, soudeur, scénographe, régisseur d’exposition, illustrateur, animateur, graphiste, maquettiste.

En parallèle et en priorité, il a développé une pratique murale de la gravure sur bois. Il participe à de nombreuses expositions en Belgique et à l’étranger, notamment avec le projet Mécaniques Discursives en duo avec l’artiste vidéo Yannick Jacquet.

Expositions individuelles

  • 2015 Déviations, l’Orangerie, espace d’art contemporain, Bastogne
  • 2013 Artour 2013, Chateau Gilson, La Louvière
  • 2011 Créatures obliques, Caméléon C., Bruxelles
  • Créatures obliques, galerie Modulab, Metz
  • ISELP Intégration artistique, Bruxelles
  • Galerie Anarto, Anvers
  • 2009 Defining doubt, second room, Bruxelles
  • Speedy Wash, Wiels, Bruxelles
  • 2008 Golem et apiculture, CCJF, Bruxelles
  • White Hotel room 14, Bruxelles
  • 2007 White Hotel room 14, Bruxelles
  • Kastel War, B-Gallery, Bruxelles
  • 2006 Elevé à la farine de mouton, Galerie du Botanique, Bruxelles

Expositions collectives

  • 2012 Jubilation Héroïque, Centre Wallonie Bruxelles, Paris
  • 2011 Art'contest anniversary, Black Box Gallery, Bruxelles
  • 2009 Duo avec T. Grotaers, Galerie d'Ys, Bruxelles
  • 2005 Living Color, Galerie Desimpel, Bruxelles
  • En vitrine, collaboration avec N. Grimaud, Bruxelles
  • 2003 Le corps morcelé, duo avec E. Antoine, Galerie 1.1
  • 2000 F. Rops, atelier circulaire, Musée de Québec

Exposition

Frédéric Penelle

Ruines
10 janvier > 09 février 2019

Destiné à mes gouges, la tête plongée dans le coeur, j’ausculte bien vivant les ruines fumantes du déclin. - Bonjour docteur, quelles nouvelles? - Une piste noire et là, un tas d’os rongés. Une femme à tête d’échelle. Affûté comme pas deux pour conjurer le sort, j’attrape un morceau de bois, je taille dedans. Je taille et j’assemble des carrés. Maintenant une presse, trop petite, du papier, encore des gouges, de la colle et finalement quelque chose. Espace jamais trop grand.

Découvrir l'exposition

Frédéric Penelle

Mécaniques discursives
05 septembre > 06 septembre 2013

Ce projet représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaîne ...

Découvrir l'exposition

Frédéric Penelle

Créatures obliques
07 mai > 18 juin 2011

« J’ai résolument choisi de sortir du cadre et d’utiliser le mur comme support. Ce simple geste a rapidement fait basculer mon travail dans ce qu’on pourrait appeler le collage-monumental ...

Découvrir l'exposition