Actuellement 22 mai > 03 juillet 2021

Sandra Plantiveau

L’épaisseur d’un geste

L’épaisseur d’un geste

Le papier est un plan vierge sur lequel sont prêts à naître des espaces-temps encore énigmatiques.
Sandra Plantiveau, par le biais de ses dessins, fait poindre ces univers en explorant les processus qui régissent leur émanation.
Le mot émanation prend d’ailleurs toute son envergure au regard des œuvres réalisées par l’artiste Bruxelloise.
Entre apparition et disparition, matérialité et évanescence, trace et document, son travail ne cesse d’osciller entre différents pôles paradoxaux et de puiser dans chacun d’eux. C’est ce qui fait la force de ses propositions, leur puissance heuristique et évocatrice. Impliquant tous les sens, le dessin est ici une expérience totale.
Chaque pièce se fait le réceptacle de tout ce qui conduit à elle, chaque processus se décantant jusqu’à faire œuvre. Plus que des dessins, ce sont des échantillons de mémoire pure que Sandra Plantiveau nous donne à voir, traductions physiques de l’expérience d’un cheminement artistique unique à chaque pièce.

Extrait du dialogue conduit par Luci Garcia pour Forme(s) contemporaines

Lire l’entretien

Dossier de presse

Sandra Plantiveau

Sandra Plantiveau est née à Nantes en 1983. Après le D.N.S.E.P à l’école nationale d’art de Bourges, elle s’installe à Bruxelles où elle vit et travaille. Le dessin est au centre de ses recherches. Il s’agit d’adopter et d’expérimenter une attitude où l’observation est primordiale.

Le trait est à l’écoute, dan...

Découvrir l'artiste

Édition

Sandra Plantiveau

Echos
2017